Projet d’une cafétéria au Collège Saint Charles Lwanga

23 01 2008

PROJET DE CONSTRUCTION DUNE CAFÉTÉRIA
Objet : Demande de Financement d’une cafétéria
Chers amis,

La gestion du Collège Saint Charles Lwanga (C.S.C.L) – qui en réalité est un Lycée – dont j’ai la charge est rendue difficile en raison de sa position géographique excentrée par rapport à certains quartiers de Ziguinchor et du fait du manque de certaines infrastructures relatives à son bon fonctionnement notamment en matière de restauration et de transport.

En effet, plusieurs élèves nous proviennent de quartiers très éloignés du C.S.C.L : Boutoute, Djibock, Goumel, Kandé-Léona, Kandé-Alassane, Tilène-Central, Diabir, Lyndiane, Djibélor,… Ils parcourent à pied, pour la plupart, assez banalement une distance estimée à plus ou moins de 5km à l’aller comme au retour.

s6300091.jpg

Du fait du manque d’une structure de restauration dans notre établissement, ils sont obligés de rentrer à midi prendre leur déjeuner à la maison parcourant ainsi en une journée ouvrable quatre fois la même distance entre le domicile et l’école : 4×5 km=20 km.

Cette situation n’est pas sans incidence négative sur le fonctionnement de l’établissement, les performances et la rentabilité des élèves : retards fréquents observés, essoufflement et fatigue les après-midi sous un soleil de plomb, quelques accidents de la circulations relevés, élèves s’alimentant dans la rue avec tout le risque et les dangers que cela comporte…Il faut souligner également que certains élèves et professeurs, à cause de l’éloignement de leur lieu d’habitation par rapport au C.S.C.L, arrivent le matin, sans avoir eu le temps de prendre le petit-déjeuner, le ventre creux. Or, il est bien certains que « ventre creux n’a point d’oreille ».

Nous voulons essayer d’apporter un terme à cette situation et tenter de soulager, les élèves, les parents d’élèves, en leur proposant sur place une restauration aussi modeste soit-elle.

Toutefois, nos maigres ressources ne nous permettent pas de réaliser nos ambitions et d’atteindre nos objectifs en matière d’éducation et de formation. Aussi, venons-nous, auprès de votre haute personnalité, solliciter le financement de 13 millions cfa nécessaire à la réalisation dudit projet tel que libellé ci-dessous.

Mesdames, mesdemoiselles, messieurs, confiants et conscients de votre constante sollicitude, de votre intérêt et engagement pour tout ce qui touche le bien-être en général et l’éducation en particulier des populations de notre pays, nous osons espérer qu’il vous plaira d’accorder une attention particulière à notre demande et de lui donner une suite favorable.

Dans cette attente, nous vous prions, chers amis, d’agréer l’expression de notre haute considération.

 

PROJET DE CONSTRUCTION ET D’EQUIPEMENT D’UNE CAFÉTÉRIA

PERTINENCE DU PROJET :

La raison d’être du projet : pourquoi une cafétéria au CSCL?

- Eloignement : plusieurs de nos élèves habitent des zones et quartiers très éloignés du lycée : derrière la piste d’atterrissage : 5km ; Djibock, Boutoute, Goumel, Djibélor…
- Manque de moyens de locomotion : la plupart se déplacent à pieds pour venir à l’école et sont donc obligés de parcourir quatre fois par jour la même distance pour venir et aller manger.
- Coût du déplacement : certains empruntent les transports en commun pour se rendre à l’école : les va et vient entre le domicile et le lycée occasion des fris que l’implantation d’une cafétéria peut atténuer et amoindrir ces dépense.
- Convenance : en déjeunant sur place, les élèves peuvent disposer d’un peu plus de temps pour se reposer, mais surtout réviser et préparer les cours de l’après-midi. Nous avons constaté que les déplacement sous la forte chaleur influe négativement sur le rendement et les performances des élèves les après-midi.
- Sécurité : Les risques d’accidents de la circulation pour les élèves du fait des déplacements fréquents sont amoindris.

Avantages du projet :
- les élèves parcours moins de distance dans la journée
- ils peuvent manger sur place quelque chose dont la provenance et les conditions d’hygiène sont contrôlées, voir maîtrisées
- les élèves ne mangent pas des aliments proposés dans la rue avec tout le risque qu’une telle pratique comporte.
- Les élèvent, reposés, sont plus frais pour suivre les cours de l’après-midi.
- Les élèves peuvent prendre le petit déjeuner sur l’enceinte de l’établissement sans sortir de celui-ci
- Les performances des élèves peuvent être ainsi améliorées avec l’arrêt de la valse entre domiciles et école
- Ils peuvent manger sur place, récupérer, se reposer et réviser leurs leçons avant la reprise des cours.
- Ils peuvent manger à des heures fixes, éviter de rentrer chez eux à midi et d’arriver en retard faute d’avoir mangé à temps.

 

Abbé Bernard DIATTA -
Proviseur-
Tel ☹ 00221) 77 .654.18.18
E-mail : abbebernard@yahoo.fr

 

 


Actions

Informations



Laisser un commentaire




rorokivouzaime |
Bombermanga |
Des enfants du voyage aux e... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sally1000
| abdallah2008
| dé com's par miliers